Le cabinet HVB Partners a conseillé INVENTIA dans le cadre de son Offre Volontaire de Rachat des actions NOVAMEX sur le Marché Libre d’Euronext Paris.

Le cabinet d’Avocats HVB Partners a conseillé la société INVENTIA dans le cadre de son Offre Volontaire de Rachat des actions NOVAMEX sur le Marché Libre d’Euronext Paris.

Clôturée le 2 juillet, l’opération a été un succès et les titres ont été radiés du Marché Libre le 8 juillet 2016. INVENTIA détient désormais 99.31% du capital de la société NOVAMEX.

NOVAMEX, créée en 1986 et cotée depuis 1998 à la bourse de Paris est aujourd'hui, avec sa marque L'Arbre Vert le leader français des produits d'entretien et d'hygiène corporelle "écologiques".

INVENTIA a été racheté par le groupe SODALIS en septembre 2015. SODALIS est un groupe familial basé à Milan et qui est depuis 30 ans, l’un des groupes les plus importants en Italie dans la production et la distribution des produits d’hygiène personnelle et d’entretien de la maison.

L’équipe du cabinet d’Avocats HVB Partners était conduite par Valérie FOUDRIAT-FERNANDEZ, associée, assistée de Thomas BRUNEAU.

A propos d’HVB Partners :

HVB Partners est un cabinet d’Avocats indépendant fondé par Valérie Foudriat-Fernandez, intervenant en conseil en Droit des Affaires. Son activité couvre notamment les opérations de fusions-acquisitions/private equity et le droit boursier mais aussi le droit des contrats tant en France qu’à l’International. Le Cabinet accompagne des sociétés cotées et non cotées d’envergure à forte dominante internationale.


Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, salue le lancement réussi par l’Agence France Trésor de deux nouveaux emprunts d’Etat français de maturité 20 ans et 50 ans.

La France a émis au travers de cette opération syndiquée un total de 9 milliards d’euros, dont 6 milliards d’OAT 25 mai 2036 et 3 milliards d’OAT 25 mai 2066. La demande totale a atteint près de 20 milliards d’euros.

Le prix à l’émission s’est établi à 1,32% pour la maturité 20 ans et 1,923% pour la maturité 50 ans.

Le dernier emprunt à 50 ans avait été émis en 2010 à 4,18%.

Pour Michel Sapin, « Cette opération témoigne de la confiance des investisseurs dans la signature de la France et dans le potentiel de son économie. Avec cette émission de titres à 20 et à 50 ans, nous ferons bénéficier notre pays de taux d’intérêt très bas dans la durée ».